Mathieu LÉGER

Qui est-il ?

Né le 28 octobre 1995 à Caen (14). Titulaire du brevet professionnel. Depuis juillet 2016, Mathieu travaille dans un salon tendance, Louis Victor à Blainville-sur-Orne (14). « J’ai toujours aimé la mode, ce que je regarde en premier chez quelqu’un, c’est sa coiffure et son look. »

Mathieu et l’Équipe de France…

Mathieu a concouru pour les Meilleurs Apprentis de France (MAF), puis a été invité à un entraînement de l’Équipe de France, à Paris. « J’ai complètement adhéré, j’aime la compétition, c’est comme un sport de haut niveau, il faut s’entraîner tous les jours. » Sa spécialité : la coiffure féminine. Depuis 2016, il concourt en catégorie seniors, ayant obtenu précédemment tous les titres en juniors. « Je ne choisis jamais la facilité. » Vainqueur des Olympiades des métiers (Worldskills – Abu Dhabi) pour la France en 2017, il reprend ensuite la compétition en Équipe de France avec un objectif précis : « Je concours pour remporter une médaille d’or en catégorie mode. La France est toujours sur le podium, mais, depuis 2010, elle n’a pas remporté la médaille d’or dans cette catégorie.» Pari réussi.

  • Champion du monde par équipe juniors épreuves dames mode progressive – Francfort (2014).
  • Champion international (médaille d’or) par équipe juniors épreuves dames mode lors de la Coupe d’Europe – Yekaterinburg (2014).
  • Champion d’Europe par équipe juniors épreuves dames mode – Paris (2015).
  • Champion du monde par équipe juniors épreuves dames mode – Séoul (2016).
  • Médaille d’or par équipe seniors épreuves dames mode – Paris (2016).
  • Vainqueur des Olympiades des Métiers pour la France – Abu Dhabi (octobre 2017).
  • Médaille d’or en individuel seniors coiffure dames catégorie mode, épreuve coiffure du soir technique – Coupe du monde – Paris (2018).

« C’est un rêve, je suis dans l’Équipe de France depuis 2013. Nous nous entraînons beaucoup avec mes coéquipiers. Quelques mois avant les compétitions internationales, on se rencontre tous les week-ends et le soir pour travailler. L’entraide est toujours présente. »

Ses objectifs, ses rêves ?

« Travailler dans l’univers de la mode en coiffure studio, et dans quelques années, avoir mon propre salon. »